Prendre soin de soi

  • Actualités
  • Prendre soin de soi

Syndrome du bébé secoué : avant de craquer, passez le relais !

Le Département se mobilise pour prévenir le syndrome du bébé secoué car secouer un bébé peut l’handicaper à vie ou le tuer.

 

En France, chaque année, plusieurs centaines de nourrissons sont en effet victimes de cette forme de maltraitance dont les conséquences sont dramatiques.

Plus de 10 % des enfants secoués décèdent et 75 % ont des séquelles à long terme : handicaps moteurs, retard du développement psychomoteur, troubles cognitifs, difficultés d’apprentissage, problèmes de comportement, cécité, surdité, épilepsie....

 

Parents, entourage et professionnels : tous concernés

La Haute Autorité de Santé (HAS) indique que les enfants victimes sont issus de « tous les milieux socio-économiques, culturels, intellectuels » et que « l’isolement social et familial sont des facteurs de risque ».

L’information des parents, des personnes en charge de la garde des enfants et des professionnels de la petite enfance est donc primordiale car « les auteurs [de cette maltraitance] ont souvent une méconnaissance importante des besoins, compétences et comportement normaux de l’enfant ».

 

Les pleurs du nourrisson : un besoin physiologique

Un nourrisson pleure et c’est normal. Le bébé peut pleurer plusieurs fois par jour, voire plusieurs heures par jour. Si les raisons sont multiples (maux de ventre, reflux, faim, difficultés d’endormissement, tensions et émotions de fin de journée…), le nourrisson peut pleurer sans raison particulière.

 

La gestion des émotions des adultes en charge de l’enfant

Prendre en charge un bébé en tant que parent, proche ou professionnel, est riche en émotions souvent positives mais parfois négatives qu’il faut apprendre à gérer.

La répétition des pleurs de l’enfant souvent associée à la fatigue, au stress, au manque de sommeil ... peut amener à se sentir démuni et à craquer émotionnellement.

Pour un parent comme pour un professionnel, il est important de bien gérer ses émotions pour ne pas risquer un geste malheureux qui pourrait avoir des répercussions irréparables sur la vie de l’enfant.

Il faut donc anticiper et apprendre à passer le relais.

 

Les bons gestes à adopter

  • Demander l’aide d’un proche même par téléphone.
  • S’éloigner de son enfant en le confiant à quelqu’un d’autre ou en le laissant pleurer dans son lit, en sécurité, posé sur le dos.
  • Prendre le temps de bien respirer, de se calmer, de se reposer...
  • Retrouver son enfant dès lors qu’on a retrouvé son calme.
  • Ne pas culpabiliser.

 

Le Département est là pour vous aider

  • Les équipes de Protection Maternelle et Infantile (PMI) du Département accompagnent les parents en proposant un suivi médical avant et après la naissance de l’enfant, en centre de PMI de proximité ou à domicile.
  • À sa naissance et jusqu’à 6 ans, l’enfant peut y être suivi par une équipe pluridisciplinaire (puéricultrices, éducatrices de jeunes enfants, médecins...). Un soutien à la parentalité (entretiens, ateliers, groupes de pairs, lieu d’accueil...) est aussi proposé aux parents et aux familles.
  • L’accompagnement par la PMI des assistants maternels et des personnels de crèches permet aussi de sensibiliser ces professionnels.
  • La Protection Maternelle et Infantile est présente sur l’ensemble du territoire des Bouches-du-Rhône avec plus de 80 sites de consultation, ouverts à tous.

Cliquer sur le lien pour télécharger la liste des sites de consultation

 

Numéros et les liens utiles :

Liste des centres de PMI du Département (format pdf à télécharger)

  • Appels d’urgence : 15 ou 112
  • Allo Parent bébé : 0 800 00 34 56
  • SOS parentalité : 09 86 87 32 62
  • Enfance en danger : 119
16 avril 2024
  • Les lieux d'écoute
  • Prendre soin de soi

Non au harcèlement

En France, 700 000 élèves sont victimes de harcèlement scolaire.

Enfants, parents, enseignants... nous pouvons tous agir pour que cette situation ne touche pas d’autres élèves ou peut-être vous-même.

3 octobre 2023
  • Les lieux d'écoute
  • Prendre soin de soi

Les Centres médico-psychopédagogiques

Les Centres médico-psychopédagogiques

 

Enfants de 0 à 20 ans

Constituée de spécialistes, l'équipe des CMPP est apte à monter des projets thérapeutiques en accord avec les familles pour répondre aux obstacles qu'elles rencontrent : souffrances psychologiques liées à des difficultés familiales ou scolaires, troubles du langage, du sommeil ou du comportement, soutien aux enfants porteurs de pathologies invalidantes...

 

Pour quel motif vient-on au CMPP ?

Pour des troubles ou des symptômes qui s’expriment sous forme de :

  • Retard de langage ou autre gêne dans le langage parlé ou écrit,
  • Difficultés dans les gestes ou dans la motricité,
  • Difficultés à apprendre, échec scolaire, échec de scolarisation,
  • Problèmes de sommeil, d’alimentation ou autres problèmes psychocorporels,
  • Angoisses, troubles de l’humeur,
  • Troubles de la relation ou du comportement.

Parfois, une situation traumatisante ou inquiétante (décès, séparation, accident,…) peut nécessiter un accompagnement ou des conseils.

 

Quels soins peuvent être proposés ?

Il sera proposé à l’enfant des consultations et des séances régulières en :

  • Psychothérapie,
  • Orthophonie,
  • Psychomotricité,
  • Relaxation pédagogique,
  • Rééducation psychopédagogique.

Des séances de guidance parentale peuvent également intervenir. Une permanence sociale liée aux missions du CMPP est en place. Les prises en charge se font de façon individuelle ou en petits groupes. Ces techniques sont adaptées à chaque enfant et à son histoire.

L’équipe recherche une cohérence dans la prise en charge et une attention à l’enfant dans sa globalité. Les parents sont encouragés à poser toute question et à nous faire part de tout avis qui leur semble utile.Tous les soins sont donnés sous la responsabilité du médecin pédopsychiatre. La démarche de soins peut inclure des approches rééducatives.

 

 

flyer CMPPD- Antenne St Adrien

flyer CMPPD - Antenne Florian

flyer CMPPD- Antenne Prado

flyer CMPPD- Antenne St Barnabé

Télécharger le livret d'accueil

25 septembre 2023
  • Les lieux de consultations gratuites
  • Prendre soin de soi

Centres de planification et d'éducation familiale

Vous vous interrogez sur la sexualité ?

Au sein des centres de planification CPEF, une équipe pluridisciplinaire est à votre disposition.
Ce sont des médecins gynécologues, des sages-femmes, des infirmières, des conseillères conjugales qui sont à votre écoute pour toutes les questions relatives à la sexualité, les méthodes de contraception, les infections sexuellement transmissibles, la grossesse, l’accouchement et l’interruption volontaire de grossesse (IVG) mais aussi les difficultés familiales et conjugales.

Les missions des centres de planification CPEF, ce sont surtout :

  • des consultations médicales avec prescription de contraception et la possibilité de prescription d’IVG médicamenteuse
  • des consultations de suivi gynécologique y compris sans RDV en cas de situation urgente
  • des centres ouverts aux mineurs sans autorisation des parents et sans RDV le mercredi après-midi
  • l’anonymat et le secret respectés favorisés par un accueil non sectorisé (accueil dans tous les centres quelle que soit l’adresse de la patiente)
  • la gratuité des consultations (examen et contraception) pour les mineurs et les adultes sans couverture sociale.
Consulter la liste des CPEF
Ils sont ouverts au public, du lundi au vendredi, de 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 17h.
Attention, le mardi, les centres sont ouverts uniquement le matin de 8h30 à 12h30.

 

 

 

1 septembre 2023
  • Les lieux de consultations gratuites
  • Prendre soin de soi

Dépistage gratuit VIH, IST, Contraception

Retrouvez ici les adresses des Centres Gratuits, d'Information, de Dépistage et de Diagnostic (CeGIDD) et des Centres de Planification et d'Education Familiale (CPEF) du Département des Bouches-du-Rhône !

1 septembre 2023
  • Dossiers thématiques
  • Les lieux d'écoute
  • Prendre soin de soi

Maison départementale de lutte contre les discriminations

Créée par le Département des Bouches-du-Rhône, la Maison départementale de lutte contre les discriminations (MDLD) a ouvert ses portes à Marseille le mardi 1er décembre 2020.

2 mars 2023
  • Actualités
  • Dossiers thématiques
  • Les lieux d'écoute
  • Prendre soin de soi

Pour la protection de l'enfance

La protection de l'enfance est une compétence obligatoire commune aux Départements, à l'Etat et à l'ensemble des intervenants publics et associatifs. Pour l'enfance en danger, un numéro dédié, le 04.13.31.13.31. 

20 janvier 2023
  • Dossiers thématiques
  • Les lieux d'écoute
  • Prendre soin de soi

Connaissez-vous la Maison Départementale de l'Adolescent ?

Un lieu d'accueil, de prévention, d'écoute et de prise en charge multidisciplinaire de l'adolescent et sa famille. Ouvert du lundi au samedi avec ou sans rendez-vous. Gratuit.

20 janvier 2023

    Ajouter un partenaire

    1. Structure

    2. Réprésentant légal

    3. Convention

    4. IBAN

    * champ obligatoire
    * champ obligatoire
    * champ obligatoire
    * champ obligatoire

    Ajouter une personne

    1. Personne

    Ajouter une entreprise

    1. Structure

    2. Réprésentant légal

    * champ obligatoire
    * champ obligatoire